Newsletter 

Comment lutter contre la rétention d'eau? 

Quels sont les aliments à privilégier et les remèdes ? 

 

 

 

 

 

1. QU’EST-CE QUE LA RETENTION D’EAU ?

 

La rétention aussi appelé œdème, se traduit par un sentiment de gonflement principalement au niveau des chevilles et des pieds. Cet œdème touche principalement les femmes et se définit comme une accumulation excessive d’eau dans le corps.

L’eau représente 65% du poids de notre organisme et ce sont nos reins qui assurent l’équilibre entre l’eau que l’on absorbe et l’eau que nous éliminons (via la transpiration , les urines ou les selles).

La rétention intervient lorsque nous emmagasinons plus d’eau que nous n’en éliminons. Ce déséquilibre aboutit à un gonflement de certaines parties du corps surtout le bas de notre corps dû à a gravité.

 

2.  LES ALIMENTS A PRIVILEGIER

 

Pour éviter de vous sentir gonflé toute la journée, voici les aliments à privilégier :

 

 

LES FRUITS

 

1. La figue est nutritive, diurétique, laxative donc idéale contrre la rétention d’eau. De plus elle est riche en magnésium, calcium et en vitamines A, B1, B2 et C.

  • Comment la consommer ? A tout moment de la journée, privilégiez  la figue frâiche. Cette dernière (60 kcal pour 100 g) est moins calorique que celle séchée (230 kcal pour 100 g).

 

2. La cerise chasse les toxines accumulées dans le corps en stimulant l’élimination urinaire et digestive. Cependant ne pas abuser de ce fruit qui est l’un des fruits les plus caloriques et les plus sucrés.

  • Comment la consommer ? En infusion ou tout simplement en fruits frais. Si vous avez l’intestin fragile, n’abusez pas des cerises et consommez-les en les faisant cuire.

 

LES LEGUMES

 

3. L’asperge renferme de l’asparigine, une substance stimulant l’élimination. Mais ce légume a un rapport très favorable entre le potassium et le sodium. Le sodium retient l’eau tandis que le potassium l’élimine donc on dégonfle.

  • Comment la consommer ? Vous pouvez la déguster fraîche et variez-les : prenez-les soit verte ou soit blanche.

Recette : Ingrédients :

  • 37,5 cl d'eau

  • 1 tablette déshydratée de bouillon de légumes

  • 1 botte de 500g d'asperges vertes

  • 5 cl d'huile d'olive

  • Sel/Poivre

Préparation :

  • Faites bouillir l'eau avec la tablette de bouillon déshydratée.

  • La laisser se dissoudre complètement.

  • Laver et essuyer les asperges.

  • Couper les pointes d'asperges (environ 5 à 7 cm), ôter environ 1 cm de queue (la partie la plus fibreuse et dure des asperges).

  • Sectionner le reste des tiges en tronçons.

  • Faire blanchir les pointes d'asperges seules environ 8 minutes dans l'eau bouillante.

  • Les sortir de l'ébullition à l'aide d'une écumoire.

  • Les passer rapidement sous l'eau froide.

  • Les réserver.

  • Placer ensuite les tronçons des tiges dans l'eau bouillante pour une cuisson de plus de 15 minutes cette fois.

  • Verser ces derniers morceaux dans le mixeur en ajoutant l'huile d'olive, un peu de sel, de poivre et une louche de bouillon.

  • Mixer longuement jusqu'à un lissage parfait.

  • Rallonger d'un peu de bouillon (si vous désirez une consistance plus liquide). Réserver au frais.

  • Déguster chaud ou froid. Rajouter des quelques asperges au-dessus pour la décoration

  • Recette facile et light Et … Bon Appétit ! 

 

4. Le poireau est votre allié anti-rétention d’eau ! Il nettoie les toxines et combat la cellulite. Il désengorge les organismes encombrés et fatigués par la suralimentation.

  • Comment le cuisiner ? Vous pouvez le cuisiner et l’accompagner d’une bonne vinaigrette maision ou bien accompagnez-le de vos poissons.

 

5. L’aubergine est très peu calorique mais fatites attention à la matière grasse que vous lui ajoutez ! Ce légume permet de limiter les graisses absorbées au cours du repas et freinent les lipides dans le sang.

  • Comment la cuisiner ? Vous pouvez la faire griller avec la peau au four . Une fois cuite, enlevez sa peau et écraser l’intérieur de ce légume à l’aide d’une fourchette. Rajoutez un filet d’huile d’olive, ail et jus de citron. Cette salade est un délice !

 

6. L’artichaut facilite la diurèse grâce à son sucre très particulier, appelé l’inuline. C’est un sucre fructosane qui facilite l’élimination d’eau.

  • Comment le cuisiner ? En entrée ou en accompagnement : faire bouillir ce légume dans de l’eau salée et le servir avec une vinaigrette maison : vinaigre, jus de citron , huile d’olive et moutarde .Autre idée de sauce : mixer l’aubergine (cuite au four au préalable), des fonds d’artichaut, des tomates séchées, un cube de bouillon végétarien, de l’ail et du persil. 

  • Sauce pour vos pâtes : ail et huile d’olive et faire revenir des fonds d’artichauts (vous pouvez rajouter des champignons et persil).

 

7. Le poivon : qu’il soit rouge, jaune ou vert, ce légume possède des propriétés diurétiques et tonifiantes. Il permet de limiter la mise en réserve des graisses, réduit l’appétit et élimine une partie des sucres et des graisses.

  • Comment le cuisiner ? Les poivrons se mangent aussi bien crus que cuits. Idéaux pour vos salades /crudités ou bien grillés.

 

8. Le céleri : il a des propriétés diurétiques et il est idéal pour la digestion. Il est riche en fibres donc réduit l’appétit et permet d’éliminer les graisses dans les selles.

  • Comment le cuisiner ? Coupez votre céleri en bâtonnet et créez votre propre sauce maison : ciboulette et fromage blanc 0%. Excellent pour vos apéros entre amis

 

9. L’oignon abaisse le taux de glycémie et active l’élimination des graisses. Il combat la cellulite et chasse l’eau. L’oignon purifie l’organisme en éliminant les toxines.

  • Comment le cuisiner ? L’oignon se marie aussi bien avec vos viandes, poissons, légumes et féculents alors mettez-le dès que vous pouvez ! La soupe à l’oignon est délicieuse et excellente pour votre ligne !

 

10. Le thé vert : il a un pouvoir amincissant et diurétique. Il stimule la lipolyse puisqu'il favorise le déstockage et l'évacuation des lipides accumulés dans les cellules graisseuses.

  • Comment le consommer ? A n’importe quel moment de la journée et à n’importe quelle saison, buvez du thé ! En été : rajoutez des glaçons à votre boisson .

 

3. MES CONSEILS :

 

  • Evitez de trop saler vos plats : le sel est l’ennemi numéro 1 de la rétention d’eau. Idéalement consommez  4 à 6 g par jour, au-delà, l’eau s’accumule dans les tissus, et lorsqu’ils sont trop salés, les tissus attirent l’eau et la retiennent. Donc notre corps se met à gonfler étant donné que nous ne pouvons pas éliminer.

  • Comment peut-on réduire sa consommation de sel ? Evitez de resaler et misez sur les épices pour donner du goût à vos plats.

  • Dès que vous pouvez surélever vos jambes au repos

  • Ne pas porter des vêtements trop serrés

  • Evitez les douches trop chaudes et rincez vos jambes à l’eau froide

  • Buvez de l’eau

  • Pratiquez une activité sportive régulièrement ou marchez une demi heure par jour

  • Consommez plus de plantes : sous forme homéopathique ou même en infusion, les plantes ont une action sur le foie, les reins et le système lympathique. Elles permettent d’éliminer l’eau en excédent dans notre organisme . Exemple de plantes : la verge d’or, le pissenlit, la vigne rouge, le thé vert…

  • Consommez plus de protéines : Si vous faites de la rétention, c’est que votre organisme est incapable d’éliminer correctement l’excédent d’eau dans votre corps, il est « déréglé ». Ce phénomène peut-être dû à un déséquilibre nutritionnel et souvent, dû à un manque de protéines. Si on est carencé en protéines, le sang, composé d’eau à plus de 60%, en contiendra trop peu, et l’eau sera attirée par des tissus où la concentration en nutriments est plus importante. Des gonflements peuvent alors survenir. Exemple de protéines à consommer : les viandes blanches, les poissons et les protéines végétales.

  • Dès que vous pouvez : faites un drainage lymphatique qui est un massage qui consiste à stimuler la circulation de la lymphe, un liquide incolore qui circule dans les vaisseaux lymphatiques. L’objectif du drainage est d’évacuer les liquides excédentaires.

  •  Consultez si vous pensez faire de la rétention d’eau car il peut y avoir un problème hormonal (certaines femmes peuvent faire de la rétention durant leur période prémenstruelle)  ou  une intolérance alimentaire (au gluten ou au lactose par exemple). Le corps ne fabrique pas les enzymes nécessaires à la bonne digestion de l’aliment concerné, entraînant des troubles digestifs désagréables et peuvent être responsables de la rétention d’eau.

 

Mettez toutes les cartes de votre côté pour éviter ou diminuer la rétention d’eau qui peut s’installer facilement .